Le tempo
15 commentaire(s) - Chanson vue 11283 fois

Date du cours : 2/05/2010
Paroles : Zrof - Musique : Zrofette - Avec : Oswald L.



Cette vidéo sur ton site : (Sélectionne tout et copie-le dans ta page web)





Allez une petite heure, il ne faut pas qu’je traine,
Car les vacances d’été arrivent dans huit semaines !
C’est pas qu’je suis en r’tard mais j’suis pas en avance
Ce programme est trop lourd, trop énorme, trop immense.
Correction d’l’exercice… Punaise on n’avance pas !
Il faut absolument qu’j’attaque le chapitre 3 !
Gautier est au tableau et écrit ses réponses,
Il est tout mou tout lent, moi je voudrais qu’il fonce.

Allez encore une heure, avant d’aller manger
C’est long moi j’ai la dalle depuis l’heure d’la récré.
Ce cours c’est un tunnel, dont on n’voit pas la fin.
Et rien que d’en parler ça m’rappelle que j’ai faim.
Houla correction d’l’exercice, il faut un volontaire,
J’fais çui pas concerné en regardant en l’air.
Yes ! C’est gagné pour Gautier qui vient d’être désigné.
Moi ça m’fait rigoler de le voir galérer.

C’est le tempo d’une heure de cours.
Une heure c’est long, une heure c’est court.

Correction terminée et plus qu’quarante minutes,
Il faut que j’accélère pour atteindre mon but.
J’écris le titre en gros puis je l’encadre en rouge,
Je me retourne et là, il n’y a personne qui bouge !
« Allez on se dépêche » je dis pour les secouer,
Mais la pulpe reste en bas, ils sont inanimés !
Après 5 grosses minutes, ils posent leur stylo.
Dans un silence de mort, j’me lance dans la démo…

Putain qu’est-ce que j’ai faim, je frôle l’inanition
Y’a des bruits dans mon ventre ! C’est de la science fiction !
Peut-être qu’un bon chewing-gum, en le mâchant douc’ment
F’rait pour mon estomac, office de calmant.
J’ose pas r’garder ma montre, elle doit être arrêtée.
Ce cours vire au cauchemar et j’vais pas m’réveiller.
Ecrire le titre en rouge ? Moi je préfère le vert !
Ce prof est un maniaque, à la limite pervers.

C’est le tempo d’une heure de cours.
Une heure c’est long, une heure c’est court.

Je rêve mais qu’est-ce qu’ils ont ? J’parle à des plantes vertes
Qui photosynthètisent, sans bruit, la bouche ouverte.
J’met ma main à couper que pas un n’a compris,
L’contraire s’rait étonnant, ils sont tous endormis.
Qu’est-ce que j’fais, j’la r’fais ? Ça va bientôt sonner
Et j’ai peur qu’seule la cloche ne puisse les réveiller.
« Est-ce qu’il y a des questions ? » Je demande hypocrite.
« C’est vrai que c’est facile ! » et je passe à la suite.

Ça y’est l’prof est parti et moi, élève indigne,
Je n’comprends pas sa langue, je ne lis pas ses signes.
Le tableau se blanchit et le bruit de la craie
Me berce doucement, je crois entendre Morphée.
Alors pour passer l’temps, je lis mon agenda,
J’compte les jours fériés belges, c’est con qu’on les ait pas !
Tiens voilà qu’il demande si on a tout compris.
Avec ma tête mollement, je fais signe que oui oui.

C’est le tempo d’une heure de cours.
Une heure c’est long, une heure c’est court.

Eh bien, bon an mal an, j’avoue qu’j’n’y croyais pas
Mais j’ai eu l’temps d’finir, tout le chapitre 3.
Moi c’est ce que j’appelle, la classe ou l’expérience :
Une telle gestion du temps, relève de la science !

Eh bien c’est pas trop tôt, mon ventre crie famine.
Il était plus que temps, que ce cours se termine.
La prochaine fois je prends mon lecteur mp3,
Trop à fond dans c’qu’il fait, le prof le verra pas.

C’est le tempo d’une heure de cours.
Une heure c’est long, une heure c’est court. ad lib
Copyright LesZrofs.fr © 2007-2017 par Frichtiweb.com